OBJECTIF ET PORTÉE

Temporalités et sociétés est une revue semestrielle à comité de lecture. Elle propose un corps dynamique d’études théoriques et empiriques sur les sociétés contemporaines. Les articles qu’elle publie contribuent à analyser de manière novatrice les rapports entre temporalités et sociétés. Chaque numéro contient :

  • des articles originaux;
  • des rapports de recherche théorique ou empirique;
  • des comptes rendus critiques.

À PROPOS DU CHARESSO

Charesso est un organisme sans but lucratif né du projet de faire avancer les sciences sociales en Haïti. Il vise à conduire, organiser et encourager la recherche et la publication. En plus de cette revue il propulse la Revue haïtienne des sciences sociales, la revue Cahiers des sciences sociales, et le magazine Enjeux sociétaux.

LETTRES D'INFORMATION

Équipe éditoriale

Éditeur en chef

Lefranc Joseph, Université d’État d’Haïti et Centre haïtien de recherche en sciences sociales (CHARESSO)

Éditeur des recensions

Jean-Jacques Cadet, Laboratoire LAngages DIscours REprésentations (LADIREP), Université d’État d’Haïti; Université Quisqueya, Haïti; 

Comité éditorial

Milcar Jeff Dorce, Université de Bordeaux (France)

Bernadin Larrieux, Université d’État d’Haïti,  Hesam Université, Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et Université de Sherbrooke (Haïti, France, Canada)

Sharma Aurélien, Chercheure Indépendante (Haïti)

Wilsot Louis, Laboratoire de changement social et politique, Université de Paris; Versailles Saint-Quentin en France (France)

Guy M. Delva, Université Picardie Jules Verne (France)

Jerry Michel, CRH-LAVUE UMR 7218 CNRS et Laboratoire LAngages DIscours REprésentations (LADIREP), Université d’État d’Haïti (France et Haïti)

Djems Olivier, Université de Port-au-Prince (Haïti)

Raynold Billy, Center for Social et Cultural Psychology, Université Libre de Bruxelles (Belgique)

Magalie Civil, Université d’Ottawa et Collectif de recherche sur les migrations et les racismes/Research collective on migration and racism (COMIR) (Canada)

Képler Aurélien, Institut culturel Karl Lévêque (ICKL) et Unité psychosociologique de recherche et d’intervention clinique (UPRIC) (Haïti et France)

Dieumettre Jean, Université d’État Paulista – UNESP -Campus Araraquara/São Paulo  (Brésil)

Joseph Sony Jean, Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean Studies (KITLV) (Pays Bas)

Scroll to Top